Connectez-vous
Menu
Presse et médias
Lanceurs d'alerte : la loi doit être forte afin de protéger !
L'interview de Jean-Marie Cavada pour M6 Info avec Franck Edard et Nicolas Kirilowits:
 

Jeudi 19 Janvier 2017 | | Commentaires (0)

Jean-Marie Cavada était invité par l’Association des Maires de l’Indre (AMF – AM36) présidée par Michel Blondeau à l’occasion de leur assemblée générale à Châteauroux.


Revue de presse – Jean-Marie Cavada invité de l’Association des Maires de l’Indre à Châteauroux
Indre – Collectivités locales
Les maires face à de nombreux défis
08/10/2016 05:46

Châteauroux. Ruralité, services publics, organisation territoriale : les maires du département, réunis hier, ont évoqué de nombreux sujets.
 

L’Association des maires de l’Indre regroupe 237 des 243 communes du département. Millefeuille territorial, aides à la ruralité, limites financières des collectivités, recul des services publics, ont notamment été évoquées, hier, lors de son assemblée générale.

237 communes présentes sur 243
 

« Nous devons faire face aux besoins, pour ne pas dire à certaines exigences de nos administrés, avec moins de moyens financiers, dans des conditions conjoncturelles exceptionnellement difficiles et avec une nécessaire adaptation à de nouveaux modes de gestion et de gouvernance intercommunale, a souligné son président, Michel Blondeau. Restent des situations qui nous font souci et nous placent en première ligne face à nos administrés qui attendent de nous plus que nous ne pouvons. Il en est ainsi de leur cohabitation avec les gens du voyage », suite à de nombreux stationnements illicites observés durant l’été.
Sur ce point, le préfet, dont la relation avec les maires a été saluée par Michel Blondeau, a proposé l’élaboration de fiches pratiques pour que les élus sachent comment agir, « et pour intervenir très vite, avant la fin de l’installation ». Des réunions plus régulières, à raison de deux à trois par an, entre les représentants des intercommunalités et les services préfectoraux, devraient être mises en place. « Il n’y a pas de sujets qui fâchent, il n’y a que des sujets qu’il faut traiter, a poursuivi Seymour Morsy. Vos questions sont nos questions, vos problèmes sont nos problèmes. » 
Il est également revenu sur l’accueil des migrants. « Depuis 2014, le département accueille des réfugiés. Avons-nous rencontré des problèmes ? Je ne pense pas. Je vous rappelle que ces personnes ont vécu le pire des cauchemars », soulignant que les décisions concernant l’octroi de l’asile, politique ou non, « ne durent que quelques mois ».
Satisfaits de la santé de leur association, les maires de l’Indre ont vu leur action soutenue par Jean-Marie Cavada, invité de l’assemblée (lire ci-dessous). « Il faut reconstruire notre République, conserver ce qu’elle a de bon, modifier ce qu’elle a de désuet. C’est sur les maires qu’il faut faire reposer ça. Vous êtes les fantassins de la future reconstruction. Les communes sont la structure démocratique de base. Et c’est à partir de la base qu’on peut consolider la statue. »

 
 

Vendredi 7 Octobre 2016 | | Commentaires (0)
Cahuzac mérite-t-il d'aller en prison ? Marc Doyer sur SudRadio

Marc Doyer, Vice-Président de Génération Citoyens était invité du 11 h / 12 h LE GRAND REFERENDUM SUD RADIO

 

 

 

 

16915_m_doyer.mp3 16915 M Doyer.mp3  (40.08 Mo)


Jeudi 15 Septembre 2016 | | Commentaires (0)

Région Occitanie


Les représentants des 6 mouvements citoyens en réunion à Palavas (credit Midi Libre)
Les représentants des 6 mouvements citoyens en réunion à Palavas (credit Midi Libre)
Le fait que, las des partis politiques, 3 Français sur 4 souhaitent une transformation de la gouvernance du pays, a amené 6 mouvements citoyens à lancer "la primaire des Français" qui doit conduire à la désignation d'un candidat de la société civile pour l'élection présidentielle de 2017.

Ces 6 mouvements, CAP 21 (Corinne Lepage), Nous Citoyens (Nicolas Doucerain), Le Pacte Civique (Jean-Baptiste de Foucault), Bleu Blanc Zèbre (Alexandre Jardin), La Transition (Claude Posternak) et Génération Citoyens (Jean-Marie Cavada), se rassemblent afin de rendre à l'élection présidentielle son sens premier qui est de désigner le meilleur représentant de la Nation.
 
En région cet été, des cadres de ces 6 mouvements se réunissent pour lancer, à la rentrée, une grande campagne de communication pour que chaque Français puisse découvrir le programme de leur candidat vainqueur de la primaire, qui sera soutenu par l'ensemble de ces 6 mouvements. La 3e réunion "Primaire des Français" de l'Occitanie s'est tenue ce samedi 30 juillet, au Phare de la Méditerranée, sous la direction de Daniel Briand, le délégué départemental de Nous Citoyens.
 
Les principaux sujets abordés, le contexte et la typologie des politiques ainsi que les enjeux économiques de la région, ont permis de planifier un échéancier d'actions pour aller à la rencontre des citoyens et les inciter à participer à la primaire. Il va de soi que ce premier défi citoyen pour présenter un candidat à la présidentielle 2017, enclenchera une même démarche pour les législatives.
Le slogan choisi résume la philosophie de cette initiative citoyenne : "1789 la révolution française : abolition de la monarchie royale et de ses privilèges. 2017 l'évolution française : abolition de la monarchie républicaine et de ses privilèges".

Lundi 1 Août 2016 | | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 13


13239870_488701918005082_3758506054535835119_n




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter