Connectez-vous
Menu
Presse et médias
Lanceurs d'alerte : la loi doit être forte afin de protéger !
L'interview de Jean-Marie Cavada pour M6 Info avec Franck Edard et Nicolas Kirilowits:
 

Jeudi 19 Janvier 2017 | | Commentaires (0)

Jean-Marie Cavada était invité par l’Association des Maires de l’Indre (AMF – AM36) présidée par Michel Blondeau à l’occasion de leur assemblée générale à Châteauroux.


Revue de presse – Jean-Marie Cavada invité de l’Association des Maires de l’Indre à Châteauroux
Indre – Collectivités locales
Les maires face à de nombreux défis
08/10/2016 05:46

Châteauroux. Ruralité, services publics, organisation territoriale : les maires du département, réunis hier, ont évoqué de nombreux sujets.
 

L’Association des maires de l’Indre regroupe 237 des 243 communes du département. Millefeuille territorial, aides à la ruralité, limites financières des collectivités, recul des services publics, ont notamment été évoquées, hier, lors de son assemblée générale.

237 communes présentes sur 243
 

« Nous devons faire face aux besoins, pour ne pas dire à certaines exigences de nos administrés, avec moins de moyens financiers, dans des conditions conjoncturelles exceptionnellement difficiles et avec une nécessaire adaptation à de nouveaux modes de gestion et de gouvernance intercommunale, a souligné son président, Michel Blondeau. Restent des situations qui nous font souci et nous placent en première ligne face à nos administrés qui attendent de nous plus que nous ne pouvons. Il en est ainsi de leur cohabitation avec les gens du voyage », suite à de nombreux stationnements illicites observés durant l’été.
Sur ce point, le préfet, dont la relation avec les maires a été saluée par Michel Blondeau, a proposé l’élaboration de fiches pratiques pour que les élus sachent comment agir, « et pour intervenir très vite, avant la fin de l’installation ». Des réunions plus régulières, à raison de deux à trois par an, entre les représentants des intercommunalités et les services préfectoraux, devraient être mises en place. « Il n’y a pas de sujets qui fâchent, il n’y a que des sujets qu’il faut traiter, a poursuivi Seymour Morsy. Vos questions sont nos questions, vos problèmes sont nos problèmes. » 
Il est également revenu sur l’accueil des migrants. « Depuis 2014, le département accueille des réfugiés. Avons-nous rencontré des problèmes ? Je ne pense pas. Je vous rappelle que ces personnes ont vécu le pire des cauchemars », soulignant que les décisions concernant l’octroi de l’asile, politique ou non, « ne durent que quelques mois ».
Satisfaits de la santé de leur association, les maires de l’Indre ont vu leur action soutenue par Jean-Marie Cavada, invité de l’assemblée (lire ci-dessous). « Il faut reconstruire notre République, conserver ce qu’elle a de bon, modifier ce qu’elle a de désuet. C’est sur les maires qu’il faut faire reposer ça. Vous êtes les fantassins de la future reconstruction. Les communes sont la structure démocratique de base. Et c’est à partir de la base qu’on peut consolider la statue. »

 
 

Vendredi 7 Octobre 2016 | | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 13


IMG_3861 1




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter