Connectez-vous
Menu

Pour bien transformer cette victoire…


Rédigé le Mardi 16 Mai 2017


« Génération Citoyens » salue l’élection d’Emmanuel Macron à laquelle elle a ardemment travaillé, l’élégante rigueur de son investiture, et ses premiers pas prometteurs sur la scène de l’Europe à Berlin. Une nouvelle ère politique commence. Nous ne pourrons l’inscrire dans le temps qu’à la seule condition que l’ensemble des acteurs de la société civile puissent continuer à s’engager dans la conduite des réformes profondes dont la France et l’Europe ont besoin.

Le désir de changement exprimé par les électeurs est une révolution douce, et place le Président dans une situation sans précédent. Pour autant, changer les visages ne signifie pas automatiquement changer les usages. Mais la déception des citoyens qui se sont investis dans l’aventure « En Marche ! » se fait déjà dangereusement entendre : le processus de sélection pour les investitures aux législatives et même le choix étrange de certains candidats alimentent leur inquiétudes. Une déception que nous comprenons et nous partageons leurs craintes.
La société civile dans sa diversité et sa richesse n’est pas réellement représentée.  Le  mouvement  « En Marche ! » a cédé aux mêmes vieilles recettes que les partis d’avant. Le recyclage des uns, le baroud des autres, a montré aux français que malgré les bonnes intentions, les anciennes pratiques politiciennes ont la vie dure, l’ambition gloutonne.

La gravité de la situation de la France qui implique des réformes de fond ne peut se faire sans pédagogie et surtout l’adhésion massive du peuple. « Génération Citoyens » appelle donc tous ceux qui se sont engagés pour l’élection du Président, mais qui ne veulent pas que cette action soit entravée, ou que l’esprit de leur victoire leur échappe, à se regrouper avec nous afin d’exercer une vigilance bienveillante et critique tant sur la politique à venir que sur le comportement de ceux qui en seront en charge.
 
Génération Citoyens

 






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Juin 2017 - 12:18 Simone Veil : la « patronne »

Mercredi 1 Février 2017 - 21:54 Procédure de l’OLAF contre Madame Le Pen



Nouveau commentaire :