Connectez-vous
Menu

Et si créer une entreprise s’inscrivait dans un cercle vertueux de notre relance économique ?


Rédigé le Dimanche 5 Février 2017


(source illustration: pourquoi-entreprendre.fr)
(source illustration: pourquoi-entreprendre.fr)
Comme tous les ans depuis sa création, je me suis rendue, toujours avec le même plaisir et un enthousiasme chevillé au corps au Salon des Entrepreneurs qui s’est tenu les 2 & 3 Février 2017 au Palais des Congrès de Paris. J’apprécie de déambuler dans les allées de ce salon, pour m’imprégner du souffle de l’innovation, pour mesurer le moral et la nature des projets des entrepreneurs de notre pays.
 
Et je dois avouer, que cette année, je ne fus pas déçue, les allées étaient particulièrement encombrées de personnes avec des idées, des résolutions, qui avaient hâte de créer, qui voulaient gérer leur développement, trouver des partenaires…
 
Je retrouvais, avec délectation, cette frénésie des années 80 face à la création d’entreprise, modérée cependant par le poids des contraintes et des lourdeurs administratives et  règlementaires, par la difficulté et le coût de transformation d’une start up en une pme rentable et pérenne, par la solitude de plus en plus importante des Dirigeants d’entreprise face à la complexité juridique, notamment en matière de droit du travail, et trop souvent freinés par la difficulté à trouver des financements pour assurer leur développement.
 
Ce que j’en retiens ? Une nouveauté sur la typologie de ses visiteurs. Beaucoup de jeunes et de nombreux « seniors « , ceux qui se retrouvent au chômage après 55 ans et qui considèrent qu’ils ont encore beaucoup à réaliser dans notre société, que leur vie professionnelle ne peut s’arrêter sur un échec !
 
Les thématiques ? Cette année, elles ont pour le plus grand nombre, un lien direct avec internet et l’omniprésence du digital est assumée. Le numérique est partout, il prend des formes diversifiées, originales, à destination de tous. Il est captivant et nous donne envie de nous « y plonger tout entier «.
 
Les ateliers, les conférences, notamment sur la croissance, sur les nouveaux modes de travail, sur des modalités de financements différentes comme les financements alternatifs, mieux adaptés à notre environnement et aux besoins des entreprises, ancrés dans le présent et tournés vers demain, situés en dehors des circuits bancaires habituels, remplissent les salles et permettent la concrétisation de belles opportunités. 
 
Ce salon joue à plein son rôle d’incubateur favorisant la richesse des échanges, le partage d’idées, de concepts innovateurs, …, une ambiance et des comportements portés vers l’avenir, qui font du bien au moral et nous donnent envie de porter des projets, de passer à l’acte de création.
 
Avec la version 2017 du Salon des Entrepreneur, vous l’avez compris, nous abordons un tournant dans la vision portée sur l’entreprise, on veut lui donner tout son sens, on la valorise, on lui veut du bien et on veut la respecter, on la considère indispensable, on veut l’aider à vivre et à bien vivre.
 
Bref, une véritable déclaration d’amour. Enfin, un cercle vertueux qui s’enclenche !
 
Chantal Rozier – Guillaume
Vice- Présidente de Génération Citoyens
En charge des Relations aux Entreprises 








Nouveau commentaire :