Connectez-vous
Menu

Départ de jean Marie Cavada pour fonder Génération Citoyens


Rédigé le Dimanche 9 Août 2015


LE SCAN POLITIQUE – L’eurodéputé dirigeait le mouvement depuis septembre 2014. Il regrette que «Nous Citoyens» ne s’intéresse pas suffisamment à ses 13.800 adhérents.

Un petit tour et puis s’en va. Lancé en 2013 par l’entrepreneur Denis Payre, le jeune mouvement «Nous Citoyens» et ses 13.800 adhérents revendiqués se retrouvent lundi soir sans président. L’eurodéputé Jean-Marie Cavada, qui dirigeait le mouvement depuis septembre 2014, a publié un messsage laconique sur Twitter pour annoncer son départ. «Je quitte Nous Citoyens et sa présidence. Les adhérents me manqueront.» «Nous Citoyens n’est pas assez ouvert sur la démocratie. Il n’y a pas eu un seul congrès depuis son lancement», indique-t-il au Scan. Il y a deux semaines Jean-Marie Cavada expliquait au Figaro  comment il comptait modifier la gouvernance de son mouvement. Une volonté finalement rapidement avortée.

L’ancien vice-président de l’UDI assure que «des désaccords, il y en a toujours» mais qu’ils «ne sont pas à la base» de sa décision. «Les premiers partis français ce sont les abstentionnistes et les extrêmes. Les petites structures ne sont pas suffisantes pour relever ces défis», constate-t-il simplement. Jean-Marie Cavada compare l’envol raté de Nous Citoyens (1,41% des voix aux européennes de mai 2014) aux succès de Podemos et Ciudadanos en Espagne et de M5S en Italie.

«Je veux quelque chose de beaucoup plus ample qui se rapproche de la société civile. On a commencé à travailler avec des associations, des mouvements para-professionnels et des mouvements politiques», précise l’ancien journaliste. Le congrès fondateur de sa nouvelle structure est attendu pour l’automne.








Nouveau commentaire :