Connectez-vous
Menu

Cavada, un citoyen qui ne se décourage pas


Rédigé le Jeudi 9 Juillet 2015


1982, aux États-Unis, Jean-Marie Cavada assiste à une grande conférence sur le VIH. Les chercheurs y cèdent la parole à des citoyens plus informés. Un « choc » pour le journaliste, devenu eurodéputé, qui y voit l’un des premiers signes d’« uberisation », au bon sens du terme : une collaboration entre « élites » et société civile.Nous Citoyens, qu’il rejoint en 2014, se voulait la traduction politique de cette tendance forte. Mais l’expérience prend l’eau fin juin. Jean-Marie Cavada, qui préside le mouvement, claque la porte, suivi par deux de ses proches, puis la quasi-totalité des délégués régionaux du mouvement. Mais il en faut plus pour décourager le citoyen Cavada qui prend la tête de Génération Citoyens : une joyeuse bande rassemblée jeudi pour sa première réunion officielle. Certes, ce n’est pas la grande foule : neuf femmes et une douzaine d’hommes. Mais les ambitions, elles, sont immenses : abolir les vieilles hiérarchies qui minent les partis politiques traditionnels, « mettre fin au système partisan » et « redonner ses lettres de noblesse à la Politique ».

Rapprochement
« On a demandé à Jean-Marie Cavada de nous représenter, car nous sommes un mouvement jeune, qui a besoin de sagesse et d’expérience », explique Pascale Luciani. Le parti ne se résume cependant pas à un homme, expliquent ses membres, mais à tous ses adhérents. Par votes, référendums, plateformes, tous sont invités à contribuer, en proposant et en votant. « Bien informés, les citoyens prennent les bonnes décisions », veulent-ils croire.

Reste au mouvement à prendre plus d’ampleur. Après le schisme, place à la réconciliation : ils souhaitent se rallier à d’autres mouvances françaises du même type et se rassembler en un Congrès à l’automne à Paris. L’étape suivante serait celle d’un rapprochement au niveau européen, avec les mouvements Ciudadanos (espagnol) et Ano (tchèque) notamment. En outre, le parti veut être sur les rails d’ici à septembre prochain pour commencer à préparer les différentes échéances électorales : les régionales, mais aussi les législatives en 2017 et les européennes en 2019. Des citoyens qui voient loin…

extrait du point.fr
L’eurodéputé et les frondeurs du mouvement Nous Citoyens ont présenté leur nouveau mouvement politique : Génération Citoyens.
http://www.lepoint.fr/politique/cavada-un-citoyen-qui-ne-se-decourage-pas-17-07-2015-1949584_20.php
 







Nouveau commentaire :